Le Petit Stargate

Ils peuvent nous ôter la vie... Mais ils ne nous ôteront jamais notre liberté. Tous les sites meurent un jour mais peu d'entre eux vivent vraiment. longue vie a toi Le Petit Stargate
 
AccueilFAQPortailCalendrierGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Avis A la population Stargateuse: Les téléchargements sont en cours de rétablissement sur différent hébergeurs, nous vous demandons donc un peu de patience, les premières saison de SG1 devrais voir le jour sous peu Wink Cordialement, ADMIN et toute l'équipe Petit-Stargate

Partagez | 
 

 On strike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CCA
Sheriff du forum
Sheriff du forum


Nombre de messages : 1437
Compétence : 11
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: On strike   Ven 15 Oct - 12:37

Non ce n'est pas le strike du booling,


mais notre bonne vieille gréve...............



c'est la lutte finaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaale Laughing



Il faut le prendre avec humour.



Même si la solution qui a été décidé pour apporter une solution qui n'est que temporaire,
n'est vraiment pas égalitaire et pas solidaire.



Je m'explique, faire porter les couts sociaux (retraite, maladie, complémentaire santé, retraite complémentaire )

sur uniquement les salaires du travail pour ceux qui ont encore la chance/malchance de travailler encore,

cela fait que ce n'est qu'une partie de la population qui se retrouve à devoir payer.



On va prendre un exemple simple :


Un salarié ou indépendant touche 2000 euros de salaire par mois, en gros il va payer 20/25 % de charges diverses (on ne se focalise pas sur le % ce n'est pas important )

Une personne ayant un capital placé touche lui aussi 2000 euros (sans travail) chaque mois, lui ne va avoir aucune charge sociale (ou aux alentours de 2 à 5 % )



Il devient donc évident, qu'il est préférable d'être riche et de ne pas travailler plutot que de travailler, puisque pour le même revenu, on n'a pas les mêmes charges sociales.




Pour être vraiment équitable, il semblerait logique, que les revenus du capital doivent payer les mêmes charges sociales que les revenus du salaire. (Les indépendants étant considérés comme salarié eux aussi)


On ne parle pas d'impots, qui eux vont à l'état, mais de charges sociales, qui eux ce sont retraite, santé, assedic et les choses indispensables que sont devenu complémentaire santé et complémentaire retraite.






Au passage étant donné que des salariés sont licenciés uniquement en considération de leur age ou ne sont pas acceptés sur des offres d'emploi en raison de leur age uniquement, à partir de 50 ans, (et que cette tendance est à la baisse de l'age limite donc en dessous de 50... )

et que de l'autre on nous dit qu'il faudrait travailler jusque 65 ou 67 ans, où travailleront donc les personnes de 50 à 67 ans ??


De plus, un chirurgien de 65 ou 67 ans qui opére encore ?? Un professeur de 65 ou 67 ans ?? Tous n'en seront pas capables physiquement et intellectuellement. Un pilote d'avion de ligne de 65 ou 67 ans ??


A l'autre bout de la chaine, à 22 ou 25 ans, beaucoup de jeunes ont le souci du premier emploi même pour un CDD ou de l'intérim. On leur reproche leur manque d'expérience affraid si on débute, forcément on a pas d'expérience Rolling Eyes et si on le laisse pas faire ses preuves, il ne peut pas acquérir de l'expérience Rolling Eyes

Au point que les jeunes obtiennent de plus en plus tard leur premier emploi, comment dans un tel cas, pourront-ils espérer faire leur temps de travail pour retraite, si en plus on les licencie à 50 ans, parce que trop vieux dans la tête d'un DRH ou d'un patron qui lui est un réel vieux de 60 ans et plus Rolling Eyes



Puisque les entreprises ne sont pas honnetes, en ne prenant pas les jeunes qui ne sont pas encore expérimentés, et qu'ils licencient les plus de 50 ans, alors il faut leur appliquer le cout social qu'ils font supporter à la société. Si l'entreprise ayant licencé un plus de 50 ans, se retrouve obligé de continuer à payer les charges sociales de son ex salarié, (les versements des assedic, santé, complémentaire, retraite ), tant que celui-ci n'a pas retrouvé un travail ou n'est pas en retraite, ils y regarderont à 2 fois avant de balancer les plus vieux, vu le cout que cela leur imposera.

Je connais d'avance l'objection qui sera faite. Que ce serait un handicap pour nos entreprises dans la concurrence mondiale. Et moi je retorque quelle concurrence mondiale ?? Un chinois, un indonésien, un pakistanais ou un africain dans son pays n'a pas le même cout qu'un européen, un japonais ou un nord américain,

alors faire une concurrence libre entre des pays avec de telles différences n'est qu'une abbération de plus. Cette concurrence, ne sert en réalité que ceux qui font du gros bizness et en tire les profits.
Les produits soient disant moins cher, mais qui n'ont qu'une durée de vie très bréve, et qui coutent plus cher sur le long terme... (Un cout aussi sur des matiéres premiéres qui ne sont pas inépuisables en plus !! )

C'est de plus accroitre notre dépendance envers des pays lointains.


Enfin avoir des produits moins cher, mais si cela détruit tous nos emplois ici, Qui pourra encore les acheter ??
Moins d'emplois c'est moins de consommateurs et moins de ressources pour acheter.
Des salaires qui restent bas, c'est peu de ressources pour acheter.

A force de délocaliser, y aura plus assez de personnes en Europe pour acheter tous ces produits proposés venant de l'autre bout de la planéte pour chercher la main d'oeuvre la moins cher possible....

C'est pourtant une évidence...

d'autant qu'on sent déjà une forte pression envers les salariés pour qu'ils acceptent des bas salaires et des conditions de travail imposés et difficiles, et que sinon y en a 10 ou 100 qui attendent à la porte pour travailler.

La précarité d'emploi, cela n'incite pas à dépenser, à acquérir un logement (enfin pour ceux qui en sont encore capable d'acquérir un logement )






Effectivement il faut trouver une solution, un moyen d'équilibrer les comptes pour l'assurance maladie, les assedics, et les retraites.


Mais bizarrement c'est toujours sur le salarié que l'on cherche à trouver les solutions et donc on lui ajoute encore des charges d'une maniére ou d'une autre. (moins de durée d'indemnisation assedic, accusé d'inciter à la fainéantise, moins de remboursement de santé pour soit disant éviter la sur-consommation, et allongement de la durée d'activité pour les retraites)


Y a des DRH pour penser qu'un chomeur de longue durée, est un mauvais employé, et donc il n'en veut pas Rolling Eyes , quand on a pas d'expérience exactement dans le poste de son annonce, le DRH va refuser la personne le plus souvent. Il joue au légo ou quoi ?? Il pense que seul un légo blanc de 3 va pouvoir aller, et surout pas un qui serait composé d'un légo de 1 + un légo de 2 (ou pire selon lui qui n'aurait pas la bonne couleur, la bonne épaisseur ). Y a toujours des DRH, pour penser qu'à 50 ans, on est plus bon à rien... et qu'on coute trop cher. Certains DRH dans ce calcul du cout, préférent prendre des femmes parce qu'on les paiera moins qu'un homme. Mais une femme sans enfants, pour pas qu'elle s'absente pour maternité ou jeunes enfants malades.


Sur-consommation ?? Alors que les labos pharmaceutiques abreuvent tous les médecins de courriers, visiteurs médicaux, conférences de promotion (information, formation selon eux ) de leurs produits, de marketing... pour qu'ils prescrivent leurs produits et plus... A savoir également, que les médicaments qui tombent dans le domaine public, les labos en sortent un autre, qui n'a jamais prouvé qu'il est mieux réellement (analyses indépendantes et sérieuses), mais qui est plus cher, et qu'il est accepté et remboursé par l'assurance maladie. Parce qu'en fait, c'est une autre instance qui décide de l'autorisation d'un médicament et de son remboursement.
Instance qui manque cruellement de rigueur dans l'attribution des remboursements. Résultat c'est pas une surconsommation c'est une SUR-offre par les labos de médicaments différents sur le papier, mais pas différent sur l'emploi ou sur les résultats. Mais à des prix eux plus lourds !!!! Autrement dit les labos pompent l'argent de la sécu généreusement, avec un manque de control et de justification.



L'excuse pour ne pas charger le capital, c'est qu'on va faire fuir les investisseurs Rolling Eyes . Si les investisseurs sont des étrangers, de toute façon ils payent pas leurs impots chez nous alors Rolling Eyes

Et ce sont déjà des investisseurs trés précaires et volatiles, qui ne font que jouer sur les différences de lois et de prélévements des différents pays de l'Europe ou du monde. Ils ne cherchent que la rentabilité à court terme, même si cela en fait crever l'entreprise.
Avoir beaucoup de nos entreprises du pays dans les mains des pays étrangers, c'est pas une bonne chose.

Tant qu'on a pas une Europe unifié, un seul pays, une seule loi, un impot et des charges sociales partout au même niveau... et notre erreur est d'avoir laissé faire une europe marchande au lieu de faire une unification réelle à la mode fédérale par exemple... En même temps, les politiques ne nous ont pas laissé le choix, malgré le NON au référendum de l'Europe proposée, ils la font quand même à leur sauce, sans nous demander notre avis.

Résultat, c'est l'Europe de la concurrence sauvage, avec des camions par exemple, qui sont même des sociétés au départ française qui sont tous délocalisé en Pologne, en Roumanie, et tous les ex pays de l'est... (cout social plus bas pour eux )











En résumé :

Si les revenus du capital payent autant de charges sociales que les revenus des salaires, au moins cela permet une réelle égalité. Et même si cela ne résoud pas tous les déficits des charges sociales, ce serait logique et équitable.... donc exigeons que les revenus du capital participent pleinement à financer les retraites.





Ne soyez pas démoralisé pour autant Laughing, l'avenir n'est pas foutu. On fera juste la révolution lol!

_________________
Stargate Universe - SGU  - Destiny - L'aventure continue
Revenir en haut Aller en bas
Lt colonel John Sheppard
Major-General
Major-General
avatar

Masculin
Nombre de messages : 740
Age : 22
Localisation : Atlantis
Compétence : 0
Date d'inscription : 03/07/2010

TEST
TEST: a l'infini

MessageSujet: Re: On strike   Ven 15 Oct - 20:50

moi j'aime bien les grève^^
surtout quand y'a par cours a cause Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
CCA
Sheriff du forum
Sheriff du forum


Nombre de messages : 1437
Compétence : 11
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: On strike   Ven 15 Oct - 23:39

Moi je n'aime pas les gréves, et ici c'est une gréve générale, une gréve sociale,

mais quand on a une classe dirigeante, qui se refuse à comprendre,

et qu'on veut imposer en force un recul des acquis sociaux,

il ne reste alors que la gréve générale pour faire barrage.


Et s'ils continuent à nous réduire les améliorations sociales, ce sera plus une gréve, mais une révolution violente auquel ils seront confrontés. Et l'a comme ils auront la trouille, ils lachetont des acquis sociaux, de peur de cette violence.


Moi je trouve franchement malheureux et déplorable, de devoir en passer par des violences, pour qu'enfin ils arretent de nous bouffer la vie.






J'ai malheureusement connu et participé à des gréves étudiantes, parce qu'on nous préparait des réformes scélérates pour vider de sa substance les fac publiques. On a eu beaucoup de mal à faire barrage à ses réformes traitresses. Malgré tout, ils nous ont eu autrement, en trouvant le moyen de réduire les budgets des universités, alors que le nombre d'étudiants lui a explosé dans le même temps... tandis que pour les écoles supérieures qui eux, limitent le nombre d'étudiants, leur budget est resté stable ou en progression. Le pire étant des facs et écoles privées et payantes, qui en plus recoivent des gros budgets de fonctionnement de la part de l'état. (Fac Pasqua, ultra subventionnée par exemple )


Sous prétexque que les petits chinois, ne prennent pas de vacances, mange juste un bol de riz par jour, logent dans des dortoirs plus exigue que ceux de l'armée, et ne coutent pas cher,

ils voudraient nous imposer, le même niveau social qu'en chine, en rognant sur tout, petit à petit, réforme aprés réforme...

Subreptiscement, ils pourrissent l'école publique, pour que les gens qui ont encore les moyens mettent leurs enfants dans les écoles privées. (En ayant laissé les batiments se dégrader, en laissant le matériel d'enseignement se dégrader ou devenir obsoléte. En supprimant des postes adminsitratifs ou d'encadrement. Employés de cantine ou de nettoyage, Pions, Concierges etc etc...)

Ils pourrissent ou laisser pourrir l'assurance santé, pour qu'on se tourne vers les assurances santé privées, (médicaments remboursées alors qu'ils ne sont pas mieux que les précédents, seul différence le prix public de ces médicaments? Il suffit de voir, le nombre d'aspirine différent à des prix différents. )

ils pourrissent ou laisse pourrir les retraites, pour qu'on se tourne vers les retraites privées.
Enfin ceux qui en sont encore capables... et ils sont de moins en moins nombreux....

Ils font un travail de sape des acquis sociaux, pour pouvoir dire qu'ils sont mal gérés, que cela coute trop cher, qu'ils sont en déficit, et que cela serve d'excuse à leur démantélement.

Avec une sécu remboursant de plus en plus mal la santé courante, cela a rendu obligatoire la mutuelle complémentaire pour tous. Ceux qui peuvent se payer une bonne mutuelle, pourront se faire rembourser les soins même les plus chers. Les autres devront se contenter d'une mutuelle minimaliste. Et en plus on nous ment, quand on nous dit par exemple qu'il y a une limite de contributions à 50 euros pour les médicaments. Une fois que les 50 euros sont atteind, le compteur au delà de 50 euros continue de tourner.

On se dit tiens pourquoi c'est bizarre... et on se rend compte par exemple que lors d'un remboursement d'une consultation, au lieu de nous rembourser la somme normale, on a fait une retenue des sommes au dessus des 50 euros du compteur médicament. Et c'est pareil pour tous ces compteurs dit "franchises" restant du par les personnes. Et qui ne peuvent pas être remboursés par les mutuelles complémentaires.




Je trouve scandaleux que dans un pays riche comme la France, on laisse et on a laissé autant de pauvreté se developper de nouveau. Et cela a été fait volontairement, de detruire des emplois ici, pour faire des profits plus important, au profit d'une minorité. On est plus dans l'idée, de faire grandir le niveau social et le bien être de l'ensemble de notre population,

mais uniquement le fric, le fric le fric, et peu importe le moyen d'en gagner et d'en gagner toujours plus. Peu importe si c'est au détriment des autres...

que ces méthodes soit légales, à la frontiére du légale ou totalement illégales, y a plus que l'argent et les profits qui comptent.



Pour inverser la tendance, si les gréves ne les font pas respecter les acquis sociaux, y a plus que la révolution... c'est la seule chose qui leur fait encore très peur...

_________________
Stargate Universe - SGU  - Destiny - L'aventure continue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On strike   

Revenir en haut Aller en bas
 
On strike
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NSR 250 lucky strike
» 1/100 MG Strike Freedom [White]
» Strike Dog 1/24 Soft Vinyl
» [ANIME] Tales of Vesperia ~ The First Strike ~
» ZGMF-X20A Strike Freedom custom - SUNRISE 1/100

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Petit Stargate :: Corbeille-
Sauter vers: